Individualisation

L'individualisation:

 

            La loi d'individualisation est indissociable de la démarche homéopathique parce que chaque  individu réagit d'une manière propre à la

 maladie ;  on parle alors de loi d’individualisation. De ce fait, on dit que l’homéopathe ne traite pas une maladie mais qu’ il soigne un malade.


Le remède homéopathique, prend alors en compte  les antécédents du patient à tout les niveaux. On peut noter que l'on prend en considération la psychologie du patient  ainsi : le remède proposé doit en premier lieu  toujours être adapté à l'individu malade et non à la maladie elle-même. On parle de notion de terrain, celui-ci désignant l’ensemble des caractères physiologiques et psychologiques du patient.

 

La connaissance totale de l'individu fait l'intérêt et l’efficacité de l’homéopathie. Il est donc normal que l’homéopathe interroge si soigneusement son client en vue de réunir le plus grand nombre possible de "signes" pathologiques auxquels doit correspondre le remède dit "semblable".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site